Année de production : 2013

Starring : Alice au pays du désert et Kylo, le roi de la photo

Signe distinctif : inspiré d’une histoire vraie

Tracks, c’est l’histoire vraie de la traversée du désert de Robyn Davidson ; et quand j’écris traversée du désert, je ne veux pas parler d’un simple passage à vide, mais bien d’une traversée, à pied, pour rejoindre l’océan.

Nous sommes en 1975, en Australie. Robyn est une jeune femme à qui la vie en société ne convient plus, comme une envie viscérale de claquer la porte et repousser ses limites, comme un ras-le-bol de vivre en société, un décalage avec son mode de vie si fulgurant qu’il pousse à s’enfuir, à littéralement déserter. Robyn, campée par la talentueuse Mia Wasikowska, entreprend alors les préparatifs. Premier objectif : trouver des chameaux pour porter son matériel. Elle décroche un boulot dans une sorte de ferme à chameaux pour touristes, où elle apprend à les apprivoiser, à les dresser même. Deuxième objectif : trouver un financement. Réticente à impliquer toute autre personne de peur de compromettre son projet, Robyn finit par accepter la proposition de Nick Smolan, photographe au National Geographic. Ils conviennent de se retrouver à certaines étapes de son parcours, il pourra ainsi prendre des photos en vue de la parution d’un article, en échange de quoi, il lui fournit le matériel nécessaire à son entreprise. Troisième objectif : se lancer.

Robyn part ainsi après deux ans de préparation, pour un périple de plusieurs mois au cours duquel elle aura parcouru plus de 2700 km, à pied, seule. Seule ? Pas vraiment, elle est accompagnée de quelques chameaux et de son amour de chien, Diggity. Et le film nous fait voyager avec elle. Il cueille le spectateur par ses plans à couper le souffle sur le désert australien, la chaleur qui transpire à travers les tons chauds de l’image et sa musique, tellement envoûtante que son effet quasi-synesthésique donne réellement l’impression d’y être. De sentir le soleil cogner, l’odeur des chameaux, la sécheresse, les grains de sable contre la peau lorsque le vent se lève. C’est un projet courageux et du courage, Robyn n’en manque pas, de la détermination non plus ; si bien que ce petit bout de femme est un modèle, un modèle d’ambition et de dépassement de soi. Le film retranscrit, via le voyage mais également des flashbacks sur son passé, à quel point la solitude est salvatrice et en même temps si douloureuse. Tout n’est pas simple et nombreux sont les rebondissements et les dangers rencontrés sur la route. Plusieurs fois, la « Camel Lady », comme elle était surnommée, envisage d’abandonner dans un cri du cœur face aux obstacles qui naissent sur son chemin. Alors, y arrivera, y arrivera pas ?

Toujours est-il que l’article paru dans le magazine a rencontré un énorme succès et que les nombreux clichés de Nick Smolan (Adam Driver), ont permis aux équipes du film de pousser l’adaptation jusque dans les moindres détails. En visite sur le plateau, Robyn et Nick on dit avoir été bouleversés de retourner sur les lieux de leur périple et voir leurs homologues, habillés à l’identique, revivre leur aventure 25 ans après. Voici d’ailleurs un article (en anglais) hyper intéressant paru dans le National Geographic à l’occasion de la sortie du film.

Je conseille vivement ce biopic un chaud après-midi d’été où l’on abhorre les foules se pressant à la plage, pour une immersion totale. Et pour ceux qui seraient encore dubitatifs, c’est l’un des films les plus marquants que j’ai vu, notamment pour une scène qui me donne encore envie de chialer à chaque fois que j’y pense. Bref, en un mot : foncez !

Je n’ai pas le physique d’une Jessica Rabbit, la vivacité d’esprit d’une Jessica Fletcher et encore moins la force d’une Jessica Jones. Je dirais plutôt avoir l’appétit d’une Liz Lemon, l’indépendance d’une Elizabeth Bennet et l’optimisme d’une Kimmy Schmidt.
Sur ce site, je partage mes coups de cœurs ciné, mes expériences et bien d’autres choses encore. Pour moi, créer du contenu est avant tout un moyen d’échange, donc n’hésite pas à réagir dans les commentaires !